Halloween cake pops – elles sont à croquer

C’est déjà le retour d’Halloween…Comme je ne vous sens pas encore prêts pour des recettes à base de citrouille, j’en profite cette année pour partager avec vous la recette des fameuses cake pops. Souvent imitées, jamais égalées, elles ont été inventées par l’incroyable « Bakerella » qui partage des designs toujours plus créatifs sur son blog éponyme. Ce qui n’était au départ qu’un loisir a fait d’elle une businesswoman avérée à la tête de plusieurs livres de recettes et ustensiles de cuisine.

Son idée était pourtant simple: émietter un gâteau, le mélanger à du glaçage pour obtenir une consistance « pâte à modeler » et former des boules. Les piquer sur un bâtonnet et les recouvrir de chocolat fondu. On obtient d’adorables sucettes, d’où le nom cake pop (lollypop = sucette). Depuis ses premiers essais, elle a poussé la décoration à un raffinement extrême et exploré de nombreux thèmes. Je l’admire car ce n’est pas vraiment évidant de créer ces petites merveilles…

Pour Halloween, j’ai voulu créer des cake pops « chapeau de sorcière » et « chat noir »…!

halloweencakepops

Lire la suite

Publicités

Apple Pie – Miroir, qui fait la plus belle des tartes?!

L’automne est là…(soupir las). Pastèques, melons et abricots ne sont plus de saison et ont laissé place aux fruits d’hiver: des pommes, des poires…(si vous pensez à Sacha Distel, vous venez de prendre un coup de vieux)…(si vous ne savez même pas qui est Sacha Distel, vous êtes probablement trop jeune pour lire ce blog).

Aujourd’hui, le tea towel revisite un classique de la pâtisserie: la tarte aux pommes. Car en Amérique, ce ne sont pas des tartes mais des tourtes que l’on retrouve le plus souvent. La différence cruciale? Une épaisse couche de pommes est emprisonnée entre deux pâtes mi-brisées mi-feuilletées, ce qui permet aux pommes de « compoter » pour obtenir une consistance fondante.

Je rêve de réaliser cette recette depuis très longtemps car elle évoque des souvenirs d’enfant. Elle est pour moi associé au dessin animé Blanche Neige car c’est en le visionnant que j’ai vu pour la première fois une apple pie et le geste de la jolie princesse aux cheveux noirs ébène et à la peau d’albâtre qui coupe la pâte dépassant du moule est resté, je ne sais pourquoi, gravé en moi. C’est ce qui me plaît dans les recettes anglo-saxonnes: elles évoquent des références que l’on a tous grâce (ou à cause) des nombreux films, séries, dessins animés américains que l’on a vus mais qui ne font pas partis de notre culture française.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lire la suite

Rainbow cake – Un rêve de gamine…

J’ai toujours été fan des arcs-en-ciel. Petite fille, j’adorais les Bisounours, Mon Petit Poney mais surtout Punky Brewster. Quelle gamine des années 80 n’a pas rêvé d’avoir une charrette en guise de lit et des élastiques soleil dans les cheveux ?! C’est grâce à elle que je connais les couleurs de l’arc-en-ciel car elle les répétait à longueur d’épisode si je me souviens bien. (Interro surprise: quelles sont les couleurs de l’arc-en-ciel? Réponse en bas de page… attention il y a un piège dans la recette).

Quand j’ai découvert les rainbow cake, j’ai tout de suite cherché une excuse pour en faire un. Et il est vrai qu’à part Carnaval, un congrès de météorologues ou un meeting de pompom girls, elles ne sont pas nombreuses. Sauf qu’en août, c’était l’anniversaire de mon petit garçon et j’ai sauté sur l’occasion (en plus ce gâteau est totalement dans la tendance des rainbow hair que je me dois d’investiguer en tant que fashion blogueuse).

Chaque année je passe des heures à planifier et réaliser un gâteau autour d’un thème… et chaque année ses copains et lui se gavent de bonbons, ne goûtent même pas mon gâteau et je me promets d’acheter un savane la fois d’après!

Je ne résiste pas à partager avec vous quelques-unes de mes « oeuvres » :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, cette année quand il m’a parlé du thème « animaux » j’ai tout de suite pensé à une banquise en glaçage blanc qui révélerait un rainbow cake à l’intérieur, car il est fan des manchots, orques et autres animaux noir et blanc venus du froid.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lire la suite

Pouding chômeur – Pile dans la tendance

Cet été, le tea towel n’a pas été très actif. J’ai beaucoup travaillé en juillet et j’ai voyagé en août. Nous sommes partis au Canada en famille et y avons passé un excellent séjour comme à chaque fois…oui, c’est la 4ème fois, nous sommes assez fans!

On y a vu dans le désordre: des cupcakes, des cheesecakes mais peu de pancakes, des caribous et des bélugas en veux-tu en voilà, Elvis à Quebec qui se croyait à Las Vegas, un centre commercial où l’on fait de la patinoire dans une fête foraine, des petits-déjeuners qui s’appellent des déjeuners et des déjeuners qui s’appellent des dîners (et qu’est-ce qu’on fait le soir me direz-vous? Et bien, on soupe!), et des lacs, des lacs, des lacs…

Ce voyage était fantastique, à un détail près. J’ai appris le 1er jour en sortant de l’avion, que l’école pour laquelle je travaillais depuis quatre ans, fermait ses portes du jour au lendemain et que je me retrouvais ainsi au chômage…entre cette nouvelle et le décalage horaire, je n’ai pas vraiment dormi les premiers jours!

Fidèle à mon légendaire sens de l’humour, cela m’a donné l’idée de partager aujourd’hui une recette typiquement québécoise: le pouding chômeur !

Créé lors de la crise de 1929 avec les quelques ingrédients peu coûteux encore accessibles aux familles, ce dessert associe une pâte à gâteau sans oeuf et avec peu de beurre à une sauce à base de cassonade (moins coûteuse que le sucre blanc). Depuis, on y a ajouté du sirop d’érable qui apporte un petit goût typiquement québécois à ce gâteau assez sucré pour affronter les hivers les plus rigoureux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lire la suite

Banoffee Pie – Un moyen efficace de combattre l’hypoglycémie

Amis diabétiques, passez votre chemin. La recette qui va suivre n’est pas pour celles qui ont entamé une opération « Bikini 2014 » mais c’est un pur bonheur.

Le Banoffee Pie c’est une pâte à tarte shortbread (beurre) + une fiche couche de chocolat (sucre) + une couche de caramel au beurre salé (beurre ET sucre!) + des bananes fraîches en tranches (alibi santé) + de la crème fouetté (c’est aérien, ça ne peut pas faire de mal) + saupoudré de cacao (ni beurre, ni sucre, les fèves de cacao ça compte presque comme un fruit) = un divin mélange de saveurs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lire la suite

Easter chocolate cupcakes – Loverdose chocolat

Je suis ravie de vous cueillir à l’orée de ce weekend festif! Au programme: pluie premiers rayons de soleil printanniers, prises de tête moments chaleureux en famille et crise de foie  délices de la table.

La bonne nouvelle c’est qu’il est encore temps de rajouter au menu cette recette qui fera briller les yeux des plus petits (et rétrécir les jeans des plus grands)

Avant de continuer, petite mise au point culturelle: dans les pays anglo-saxons, ce ne sont pas nos sacro-saintes cloches qui ramènent des oeufs en chocolats de Rome, c’est un lapin, équipé d’un panier en osier (c’est l’accessoire qui change tout). Les américains ont aussi l’habitude de peindre ou teindre des oeufs durs. Sympa, mais je préfère le chocolat!

Pour célébrer Pâques comme il se doit, j’ai décidé de faire des cupcakes au chocolat avec un glaçage au chocolat et décorés d’oeufs en chocolats. Dans ma cuisine, pas de demi-mesures.

Easter chocolate cupcakes

Lire la suite

New York-style Cheescake – Le gâteau au fromage

Je suis dure avec vous. Après un gâteau aux carottes, voilà que je vous propose une autre bizarrerie anglo-saxonne, un gâteau au fromage. Ne pensez pas roquefort ou camembert, pensez plutôt une délicieuse croûte de biscuits parfumés surmonté d’un entremet crémeux au goût de fromage frais.

Le cheesecake est LA recette de référence pour les amateurs de cream cheese, un fromage frais inventé au début du siècle (pas le nôtre, le précédent). C’est pour cela qu’on trouve aujourd’hui en grandes surface le Philadelphia, LA marque phare de cream cheese, depuis que le cheesecake a été popularisé en France.

New York-style Cheesecake

Lire la suite

Barmbrack – Autant en emporte le vent…

Aujourd’hui c’est la St Patrick, le saint patron de l’Irlande. L’histoire veut qu’il ai été kidnappé par des irlandais et réduit à l’esclavage avant d’avoir une révélation spirituelle et de s’enfuir. Pas rancunier, il retourna en Irlande pour convertir la population au Christianisme avant de mourir un 17 mars.

On célèbre aujourd’hui l’Irlande à cette date un peu partout dans le monde, notamment là où il y a une forte population d’expatriés ou descendants des nombreux émigrants (36 millions d’Américains tout de même).

Durant 24 heures, on boit de la bière, on cueille des trèfles, on voit des leprechauns (lutins), on teint des rivières, on parade et de manière générale on voit la vie en vert. On mange aussi irlandais et pas que des pommes de terre.

La recette que j’avais envie de partager avec vous…je ne l’ai jamais gouté! Mais elle m’a fait fantasmer depuis de nombreuses années. J’ai découvert le barmbrack dans les pages de Scarlett. Ce roman est la suite d’Autant en emporte le vent, le célèbre ouvrage de Margaret Mitchell dont je vous conseille la lecture si ce n’est déjà fait. L’héroïne, Scarlett O’Hara, est une jolie peste d’origine irlandaise qui en fait voir de toutes les couleurs à son Rhett Butler sur fond de guerre de sécession (mais oui vous avez vu le film). Dans ce deuxième volet (écrit par un autre auteur, 50ans après) Scarlett décide d’aller vivre en Irlande et, suite à de nombreux rebondissements, devient The O’Hara, le chef de clan (rien que ça). Une des traditions veut que pour la nouvelle année, elle doive prendre 3 bouchées dans un barmbrack avant de le jeter contre mur. Tous les morceaux sont ensuite distribués aux gens du village comme un porte bonheur contre une éventuelle famine. Dans le roman, le barmbrack est decrit comme « a rich fruited cake », un gâteau gorgé de fruits confits…comment voulez-vous que je resiste?!

Barmbrack

J’ai lu ce roman il y a 15 ans et je n’ai jamais oublié ce gâteau. Quelle ne fut pas ma joie de tomber sur la recette dans le Petit Larousse des Desserts il y a quelques mois ! Après d’autres recherches sur internet, j’ai réalisé que ce que j’avais imaginé comme un cake aux fruits confits traditionnel avait plus la consistance d’un pain brioché et contenait des épices. De plus il s’avère que ce gâteau est surtout consommé pour la fête d’Halloween et qu’on y cache des petits objets avant cuisson censés symboliser l’avenir de celui qui les trouve (un petit pois, pas de mariage cette année – un bâton, des disputes – un bout de tissu, malchance ou pauvreté – une pièce, chance ou fortune – un anneau, un mariage dans l’année, ce qui je vous l’accorde fait beaucoup dans un même gâteau).

Après cette longue introduction pleine d’émotion (Autant en emporte le vent a été une des lectures qui a marqué mon adolescence…combien de fois me suis-je imaginée dansant le quadrille en crinoline aux Douzes Chênes…?), je vous livre enfin la recette. Lire la suite

Almond cranberries biscotti – Tu vuo fa’ l’americano

Alors, oui, je sais, les biscotti, ce n’est pas vraiment une recette anglo-saxonne. Ce sont, comme leur nom l’indique, des biscuits italiens. Pourtant on les retrouve dans de grands bocaux en verre, dans tous les coffee shops américains, à côté des muffins et autre cookies. Pas si étonnant que ça quand on sait que la communauté italo-américaine représente 15 millions d’habitants, soit 5,6 % de la population totale américaine. On comprends que la culture italienne ai fortement imprégné la cuisine américaine. Meatballs anyone ?

BeFunky_P2171109.jpg

  Lire la suite

Carrot cake – Ce n’est pas que pour les petits lapins

Le carrot cake n’est pas la recette américaine la plus populaire en France:  » Comment? Un gâteau aux légumes ! Beurk!  » C’est plutôt le genre de réaction qu’il déclenche…

Et pourtant, ceux qui l’ont gouté savent qu’il est parfait: ce mélange d’épices, de noix, le moelleux apporté par les carottes et la fraicheur du glaçage…c’est juste divin. Et je m’engage officiellement en vous promettant qu’on ne sens PAS le goût des carottes! (Votez pour moi!)

Je ne suis pas la seule à l’aimer puisque ma copine Iris me l’avait déjà réclamé lors de mon premier post sur ce blog. J’ai donc décidé de le faire lorsqu’elle m’a invité pour une soirée « cocottes ». Les cocottes ce sont mes copines de la fac. Nous nous sommes rencontrées en L.E.A. (Langues Etrangères Appliquées pour les non-initiés) un cursus charmant où l’on apprend un peu de tout mais on ne se spécialise en rien, pas très utile donc pour trouver un emploi mais bon je m’égare…Nous avons étudié les langues, sommes des jeunes femmes cosmopolites ayant voyagé et donc…même pas peur du Carrot Cake !

BeFunky_PC230555.jpg

Lire la suite