Halloween cake pops – elles sont à croquer

C’est déjà le retour d’Halloween…Comme je ne vous sens pas encore prêts pour des recettes à base de citrouille, j’en profite cette année pour partager avec vous la recette des fameuses cake pops. Souvent imitées, jamais égalées, elles ont été inventées par l’incroyable « Bakerella » qui partage des designs toujours plus créatifs sur son blog éponyme. Ce qui n’était au départ qu’un loisir a fait d’elle une businesswoman avérée à la tête de plusieurs livres de recettes et ustensiles de cuisine.

Son idée était pourtant simple: émietter un gâteau, le mélanger à du glaçage pour obtenir une consistance « pâte à modeler » et former des boules. Les piquer sur un bâtonnet et les recouvrir de chocolat fondu. On obtient d’adorables sucettes, d’où le nom cake pop (lollypop = sucette). Depuis ses premiers essais, elle a poussé la décoration à un raffinement extrême et exploré de nombreux thèmes. Je l’admire car ce n’est pas vraiment évidant de créer ces petites merveilles…

Pour Halloween, j’ai voulu créer des cake pops « chapeau de sorcière » et « chat noir »…!

halloweencakepops

Lire la suite

Publicités

Apple Pie – Miroir, qui fait la plus belle des tartes?!

L’automne est là…(soupir las). Pastèques, melons et abricots ne sont plus de saison et ont laissé place aux fruits d’hiver: des pommes, des poires…(si vous pensez à Sacha Distel, vous venez de prendre un coup de vieux)…(si vous ne savez même pas qui est Sacha Distel, vous êtes probablement trop jeune pour lire ce blog).

Aujourd’hui, le tea towel revisite un classique de la pâtisserie: la tarte aux pommes. Car en Amérique, ce ne sont pas des tartes mais des tourtes que l’on retrouve le plus souvent. La différence cruciale? Une épaisse couche de pommes est emprisonnée entre deux pâtes mi-brisées mi-feuilletées, ce qui permet aux pommes de « compoter » pour obtenir une consistance fondante.

Je rêve de réaliser cette recette depuis très longtemps car elle évoque des souvenirs d’enfant. Elle est pour moi associé au dessin animé Blanche Neige car c’est en le visionnant que j’ai vu pour la première fois une apple pie et le geste de la jolie princesse aux cheveux noirs ébène et à la peau d’albâtre qui coupe la pâte dépassant du moule est resté, je ne sais pourquoi, gravé en moi. C’est ce qui me plaît dans les recettes anglo-saxonnes: elles évoquent des références que l’on a tous grâce (ou à cause) des nombreux films, séries, dessins animés américains que l’on a vus mais qui ne font pas partis de notre culture française.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lire la suite